Quels gestes employer pour éduquer son chien ?

éduquer son chien

Quels gestes employer pour éduquer son chien ?

À notre époque, il n’est plus question de dresser un chien, mais de l’éduquer. Il existe une grande différence entre les deux expressions, notamment sur les moyens utilisés. C’est maintenant prouvé que le dressage n’est pas une mesure efficace pour transformer le comportement de son chien à sa guise. Le mieux est d’abandonner cette pratique et d’adopter les bons gestes pour bien apprivoiser son chien.

Prendre une voix grave avec un ton calme

Vous devez être patient dans l’application de votre éducation. Dans ce sens, le chien est plus attentif quand son maitre lui parle avec calme. C’est pourquoi vous devez utiliser une voix grave pour marquer la fermeté dans vos paroles sans avoir à crier. Il est aussi recommandé de formuler des ordres courts pour que l’animal puisse les enregistrer au fil du temps. Dans tous les cas, utilisez toujours les mêmes mots pour les mêmes ordres. Par exemple, dites :

  • « Couché » pour qu’il se mette en position allongée
  • « Debout » pour qu’il se lève
  • « Va chercher » pour la chasse, etc.

Ne pas se montrer agressif

Le contact avec un chien doit se faire progressivement pour qu’il puisse s’y habituer à la relation avec l’homme. La meilleure façon de procéder est de commencer l’éducation dès son jeune âge. Quand il présente une incompréhension, ne précipitez pas les choses en lui forçant à vous obéir. Pensez à lui récompenser à chaque effort effectué. Vous devez lui apprendre tous ses futurs comportements avec persévérance. En cas de bêtise, dites-lui non avec un ton ferme sans l’exposer à des cris inutiles au risque d’échouer toute la manœuvre.

Régulariser son emploi du temps

En ce qui concerne son mode de vie, vous devez arranger son cadre temporel. Tous ses repas doivent être donnés tous les jours à la même heure afin qu’il ne le recommande pas à chaque faim. De même pour son sommeil, pour ses balades et tous les autres. Cette méthodologie nécessite une forte capacité organisationnelle de la part de son propriétaire.